Ecouter Kaolin Saint-Yrieix-La-Perche

Le projet associatif et éditorial

Kaolin Fm est une radio historique du Limousin est l’un des fers de lance du mouvement des “radios libres” dans la région depuis 1981. A l’origine « radio du pays arédien » à partir de Saint-Yrieix-la-Perche, elle a ouvert en 2013 un second service radiophonique (toujours autorisé par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) pour le bassin de vie de Saint-Junien / Rochechouart.

Aujourd’hui, les émetteurs FM de Kaolin couvrent l’ouest du Limousin ainsi qu’une partie du Périgord et de la Charente limousine.

Quatre décennies après sa création, Kaolin continue de fonctionner sur trois principes qui ont notamment fait le succès grandissant de la radio ces dernières années.

 

Kaolin FM est d’abord une radio de proximité. Tous les jours, elle vous invite à VOUS écouter, comme l’indique la signature sonore de l’antenne, “écoutez-vous”. Avec ses journalistes et animateurs salariés pour “faire du local”, KAOLIN est la radio qu’on écoute en priorité pour savoir ce qu’il se passe ici. Une radio de proximité au quotidien, pour tous !

 

Kaolin FM est ensuite un espace de liberté et de créativité radiophonique. Bien que très professionnelle dans le traitement de ses programmes, Kaolin a conservé l’esprit des radios associatives des années 80 : elle est ouverte à tous ceux qui veulent “faire de la radio”, apprendre à écrire pour la radio et à s’exprimer devant un micro, faire partager une passion, “bidouiller les sons”… Ici, on peut expérimenter, créer… 

Kaolin FM ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui sans les nombreux animateurs bénévoles qui viennent participer et compléter la grille des programmes, grâce à une palette d’émissions variées. Talk, dédicaces, thématiques musicales spécialisées, matinale week-end, font partie intégrante des programmes de la station. A noter la fidélité, l’ancienneté, et l’implication d’une grande partie de cette équipe de bénévoles, auxquels viennent s’ajouter chaque saison de nouveaux adeptes du média radio.

Kaolin traduit aussi cet esprit créatif dans les choix de sa programmation musicale qui fait la part belle à la nouveauté, dans un éventail très large de genres musicaux.     

 

Kaolin FM est enfin une radio citoyenne. Elle met en œuvre un projet associatif et éditorial qui découle de la mission de “communication sociale de proximité” fixée aux radios associatives par la Loi d’août 2000 mais aussi du choix des responsables de Kaolin de mettre en avant les valeurs de l’économie sociale et solidaire.

 

Kaolin FM développe aujourd’hui, plus que jamais, son projet associatif et son projet éditorial, avec  comme principaux objectifs :

> la couverture micro locale et locale de l’information,

> la participation éditoriale au journal régional du Groupement des Radios Associatives Libres, dont elle est membre fondateur depuis la création de celui-ci en Limousin,

> la présence systématique aux côtés des initiatives locales,

> la couverture et la participation à des évènements présents sur notre territoire,

> une proximité accrues avec ses auditeurs,

> la proposition d’un programme musical riche, varié, innovant, et tourné vers la découverte d’un horizon large, majoritairement orienté pop-rock et nouveaux talents,

> la découverte, la transmission du savoir-faire, et la formation au fonctionnement de la radio pour les bénévoles volontaires souhaitant découvrir le média radio.

 

Kaolin est gérée par une association dont l’objet encadre les actions mises en oeuvre par ses membres et ses salariés :   

– la réalisation de programmes et contenus informatifs, éducatifs et culturels d’intérêt local,

– la production de ces programmes et contenus conformes à la mission de communication sociale de proximité fixée par la loi du 1er août 2000 (article 29) “entendue comme le fait de favoriser les échanges entre les groupes sociaux et culturels, l’expression des différents courants socioculturels, le soutien au développement local, la protection de l’environnement ou la lutte contre l’exclusion”.

– la diffusion de ces contenus d’intérêt local par tout média de proximité, et en particulier par retransmission radiophonique hertzienne, en catégorie “A”, selon la nomenclature du communiqué 34 du 31 avril 1992 du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), autorité de régulation du secteur, sur la ou les zone(s) de diffusion autorisée(s) par les pouvoirs publics et permise(s) par ses moyens techniques.

– l’inscription de son action et de son fonctionnement selon les principes de l’Economie Sociale et Solidaire.